Orgeval

Architecte du projet : Philippe Zerbib

Le site situé dans les hauteurs d’ Orgeval laisse une large place à la nature.Le terrain, issu d’une division parcellaire, se trouve dans un lotissement. Il ne donne pas directement sur la rue mais est situé à côté d’une parcelle boisée.

Parti pris architectural :

Le choix du mode constructif et d’une partie du revêtement extérieur s’est porté sur le bois pour répondre à une volonté de dialogue avec l’environnement. La réalisation  est orientée sud  pour bénéficier la course du soleil. Elle est conçue selon trois volumes. Le premier, de faible hauteur, est affecté au stationnement de 2 véhicules. Le deuxième est en retrait de manière à minimiser le pignon et possède un étage sous combles. Le troisième constitue le séjour, au rez-de-chaussée, et une terrasse accessible de 20m2 à l’étage. L’emprise au sol est de 147m2, inférieure de 30% de la superficie du terrain. De conception bioclimatique, la maison est orientée sud. De grandes fenêtres coulissantes au rez-de-chaussée laissent entrer la lumière solaire pour la chauffer naturellement  en hiver lorsque le soleil est bas. En revanche, pour répondre au confort d’été, un petit auvent joue le rôle de brise-soleil. Inspiré par le Grenelle de l’environnement, le volume sur rue du garage possède une toiture végétalisée. Dans un souci de respect de l’environnement, la maison est réalisée en ossature bois, gage de chantier propre et de faible consommation énergétique.

Aménagement paysagé et organisation des accès au terrain :

L’aménagement paysagé existant est en grande partie conservée. Plus de 80% de l’espace libre est laissé en pleine terre et engazonné. L’accès à la propriété se fait par un portail coulissant et deux places de stationnement ont été aménagées à l’intérieur.

Traitement des eaux de pluie :

Les eaux de pluie sont dirigées vers une cuve de récupération des eaux de pluie. Un trop-plein permet ensuite aux eaux de pluie non récupérées d’être infiltrées sur la parcelle au moyen d’un puisard d’infiltration. Le choix de la toiture végétalisée aide également à la gestion des eaux de pluie. Par ailleurs, les terrasses extérieures de plain-pied ont été revêtues de matériaux drainants.

Matériaux :

Les façades du volume principal sont revêtues de bardage en mélèze naturel huilé. Le volume, côté rue, est recouvert de panneaux composites de type « Trespa » de couleur gris souris. Le volume ouest du séjour a été prévu en bardage bois vertical ajouré : le mélange des deux bardages apporte une dynamique à la façade de la maison. Les toitures-terrasses ont été végétalisées sur rue et recouvertes de bois sur l’arrière. La couverture du volume principal est en tuiles ardoise fibro, comme certaines constructions voisines. Les gouttières sont havraises afin d’affirmer l’architecture contemporaine de la maison. Elles sont en zinc pré-grisé, tout comme les boîtes à eau et les descentes. Les menuiseries extérieures sont en aluminium laqué de ton gris souris. Les portes de garage sont dans un ton similaire à celui du revêtement des murs de garage.

Un projet ?

Besoin de conseils et de solutions pour construire votre maison? Nous sommes à votre disposition pour parler de votre projet.